La DEI

« Ce n’est pas en regardant la lumière qu’on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité, dans son ombre. »

Carl Gustav Jung

Détoxination Émotionnelle Informationnelle

Cette pratique a été "reçue" avec le nom DEI, (Deï, Deus, Dieu - en référence au divin et non à une religion) et avec la définition Détoxination Emotionnelle et Informationnelle. Ce travail est intuitif, il n'y a pas de protocole arrêté.

 

Dans cette méthode, la dimension spirituelle est omniprésente. Imaginez une synthèse contemporaine du travail chamanique de "recouvrement d'âme", et vous obtiendrez la Deï.

Aujourd'hui il y a énormément d'approches thérapeutiques, plus ou moins complexes, naviguant entre l'énergétique et le mental... Mais le petit enfant blessé à l'intérieur de notre être n'a pas eu besoin de connaissances dans une technique particulière pour mettre en place ses névroses, se couper du Soi et se fabriquer un ego plein de distorsions... Si nous l'avons fait, Pourquoi ne pourrions-nous pas le défaire nous-même? Avons-nous vraiment besoin de protocoles particuliers? Si nous reprenons conscience de notre potentiel (re-)créateur, de notre identité Source, le jeu de l'ego ne tient plus bien longtemps.

 

C'est ça l'esprit de la Deï. Les blocages sont des illusions de l'Ego, et toutes les ressources dont nous avons besoin sont en nous.

La DEI est une forme de décodage biologique transpersonnel utilisant comme outils l'intuition, l'hyper-empathie et les perceptions extra-sensorielles. C'est une thérapie brève, ponctuelle, qui remue en profondeur, visant à nous ré-unifier, nous ramener entièrement dans l'ici et maintenant. Qualifiée de psycho-corporelle, car le but est de conscientiser les mémoires émotionnelles enfouies dans le corps. Car les émotions ne se situent pas dans le mental, mais se vivent dans le corps, et même bien plus, dans les corps "subtils".

Il est possible d'accéder à ces mémoires et de s'en libérer, qu'elles se situent dans votre enfance, dans votre patrimoine généalogique ou dans les archives de l'âme... Le principe? Se reconnecter à l’émotion qui y est reliée, être pleinement présent au moindre ressenti corporel et laisser s'exprimer cette énergie bloquée pour trouver le fragment d'âme qui est coupé de la Source de l'Etre.

Si les conditions de santé de la personne le permettent, je combine la Deï à PandoraStar. La lumière hypnagogique facilite la circulation de l'énergie et l'accès aux mondes intérieurs ou transpersonnels.

 
La fragmentation de l'âme

Les chamans expliquent que la maladie résulte de la perte de fragments d'âmes. Dans les organisations tribales ce sont les sorciers, les entités, les conflits entre tribus etc. qui provoquent cette fragmentation, mais pour l'homme occidental les causes sont différentes. Lorsque nous vivons une expérience traumatique, que nous sommes moralement, physiquement heurtés, blessés, que nous sommes submergés par une émotion trop éprouvante, notre âme ne peut le supporter, elle se fragmente et une part de nous-même reste donc déconnectée de l'âme Source.

Tous ces fragments constituent ce que l'on nomme "la part d'ombre", c'est à dire sont coupés de la lumière de notre conscience. La DEI permet de retrouver et réintégrer ces fragments, car ils sont directement impliqués dans la création de ces mémoires du champ d'information qui conditionne NOTRE réalité.

 

Ces fragments peuvent être l’enfant intérieur blessé, resté dans l'émotion du moment, fusionné avec un parent en attente d’amour ou de reconnaissance, perdu dans l'astral à cause d'une naissance difficile, la partie de vous figée dans une relation affective terminée, un accident, partie dans l’au-delà avec un proche décédé, enlisée dans le champ familial, en résonance avec un ancêtre ou une mémoire de l'âme.

De plus, le vide qui résulte de cette scission de l'âme laisse une porte ouverte à des énergies/influences extérieures et ajoutent un poids supplémentaire à notre bagage émotionnel. Cela peut occasionner un manque de vitalité, un sommeil non réparateur, une empathie pathologique (éponge émotionnelle) provoquant un mal-être qui ne nous appartient pas.

Au terme de la session de Deï, on ressent clairement le fragment réintégrer la source de l'Etre. Il en résulte un apaisement instantané, un sentiment d'être plus présent et une clarté mentale. Cet état de conscience nous permet de toucher du doigt l'essence de ce que nous sommes réellement...

Consultations à Lavelanet (09) ou à distance (téléphone, skype) 

Je suis signataire de la charte éthique des professionnels de l'accompagnement.

Accompagner par l'éthique ®

  • Icône de l'application Facebook

Compte tenu de la loi du 30.04.1946, décret 60669 de l'article l.489  et de l'arrêté du 8.10.1996, les techniques de bien-être ne sont nullement des soins médicaux ou de kinésithérapie mais des techniques de bien-être par la relaxation physique et la détente libératrices de stress et visent l'autonomie de la personne.