Réveillons-nous !

20/03/2016

OSTARA fête du printemps ou équinoxe du printemps, c’est le jour et la nuit qui ont la même durée. La lumière l’emporte sur les ténèbres ; la Déesse et le Dieu poussent les animaux sauvages à se reproduire. C'est l’époque des commencements, le temps d’agir et de “semer “.

 

On célèbre le réveil de la nature et la terre fertile, des fleurs qui surgissent des bourgeons, de la pluie et du vent qui vivifient le temps de l'éclosion. C’est le moment de célébrer, d’invoquer, de bénir et consacrer le culte du réveil du Féminin Sacré avec les Déesses : Eostre Déesse saxonne de la fertilité ; Ostara Déesse germanique, Pachamama Déesse Terre Mère des amérindiens, mais aussi Gaïa, Déméter, Perséphone, Artémis, Cybèle, Hécate pour les romains et les Grecs, Isis pour les Égyptiens, Marie Madeleine pour les Chrétiens, Tara pour les Bouddhistes, Ishtar pour les Perses, Astarté, Durga pour l'Inde...

 

Ce Sabbat (ancien nom des fêtes celtiques) marque le premier jour du printemps. La terre est à nouveau fertile forte de ses richesses abritées dans la terre, le repos de l'hiver va porter ses fruits.

 

On peut célébrer dès l'aube, la vie renouvelée sous toutes ses formes. Les oiseaux et insectes commencent leurs ballets, les fleurs embaument l'atmosphère. Les couleurs commencent à remplacer les ombres de l'hiver.

 

Traditionnellement on peut planter une graine, symbole de nouveaux commencements, on peut aussi célébrer cette union avec la nature qui reprend sa croissance et son réveil en nous occupants de plantes, de notre jardin et en plantant des fleurs, des simples, des légumes, un arbre, le tout en conscience avec notre lien unique et puissant avec la terre et partager alors cette formidable énergie de vie qui traverse la matière.

 

On peut donc commencer sa journée en s'occupant de la Terre, avoir une pensée pour elle, ensuite faire une marche pieds nus sur le tapis naturel d'une pelouse, d'une forêt, d'un champ… meilleur moyen de faire une reconnexion directe avec la terre, par le chakra racine.

 

En parallèle, il faut s’occuper de faire germer l’énergie créatrice qui est au fond de nous, c’est le moment de manifester dans la matière les idées et projets issus de notre introspection hivernale.

Please reload

A l'affiche

PandoraStar, le miroir de l'âme

17/07/2019

1/1
Please reload

Posts récents
Please reload

Archives