Sortie sur site : compte-rendu 1/2

06/08/2016

Un petit aperçu du déroulement d'une de mes sorties dans la nature en petit groupe...

 

La météo étant incertaine, nous avons commencé la journée par une visite à l'église rupestre de Vals, en Ariège, entre Mirepoix et Pamiers.

 

Cette église n'en était pas une à l'origine, des fouilles archéologiques ont révélées des objets des époques gallo-romaine et mérovingienne, ainsi qu'une sépulture de la fin du néolithique.

Ce lieu serait le vestige d'un culte ancien et c'est bien pour cela qu'il a été transformé en église, pour que les fidèles puissent accepter plus facilement la nouvelle religion "fédératrice".

 

Lorsque nous découvrons l'entrée de l'église, la question ne se pose plus. Ce lieu fait résolument référence à la féminité. En effet un escalier aménagé dans une faille nous conduit dans les entrailles de la terre mère, débouchant sur la première abside qui a plutôt des allures de crypte...la salle utilisée pour les messes est beaucoup plus récente et a été construite à l'étage.

 

Si j'ai parlé de "visite", je ne parlais pas vraiment de tourisme. Tout d'abord lorsque l'on veut entrer dans la dimension sacrée d'un tel lieu il faut se préparer. Afin de recevoir les bénéfices de sa vibration, il faut "s'accorder" en quelques sortes. Alors après avoir demandé l'autorisation à l'esprit gardien du lieu d'approcher, nous nous sommes laissés guider sur des points à l'extérieur afin de commencer à faire circuler l'énergie dans notre corps...

 

Notamment à la faille de la source, lieu de la sépulture préhistorique, qui nous a permis d'accomplir une petite méditation sur l'acceptation de notre incarnation, en parlant au petit être que nous avons été dans le ventre de notre mère, puisque l'eau représente "le passage" par lequel nous sommes arrivés dans le monde matériel...

 

Ensuite vient le moment d'entrer "en conscience" dans l'église. Autorisation donnée par le gardien spirituel, l'énergie monte à mesure que nous montons l'escalier. Mais simultanément notre connexion à la terre augmente aussi. Cet ancrage nous permet de rester bien connectés au corps, et il est temps d'expérimenter le point vortex...

 

Par chance, un cadeau inattendu, des musiciens répètent pour un concert qui va être donné le soir-même. Ils contribuent sans le savoir à cette expérience spirituelle que nous vivons...

Tour à tour nous nous plaçons au centre du vortex et laissons monter l'énergie...et petit à petit la magie de la nature opère...l'énergie envahit le centre énergétique du cœur et une légère euphorie s'empare de nous.

 

Il est temps de booster un peu plus cette expérience. Activation du vortex. Ca monte fort maintenant. Nous nous laissons porter par cette douce énergie, féminine, bienveillante, maternelle que dégage ce lieu, accueillant les émotions générées par la musique venant de l'étage... Passage en "mode plénitude" pour ma part...

 

Avant de sortir, le gardien m'indique une dernière étape. Pour parfaire cette initiation il faut aller "goûter" une énergie sur un point tellurique, qui va en quelques sortes "sceller" dans notre vibration l'archétype de la Déesse Mère, car même si l'humain l'oublie, cette énergie vitale qui est sous nos pieds est bien la mère de toutes les mères et nous sommes ses enfants...

 

Une fois à l'extérieur, remerciements au lieu et ses présences spirituelles, c'est l'heure de manger avant de poursuivre notre quête de l'équilibre intérieur, car pour l'après midi c'est le masculin qui sera à l'honneur...

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

A l'affiche

PandoraStar, le miroir de l'âme

17/07/2019

1/1
Please reload

Posts récents
Please reload

Archives