Sortie sur site : compte rendu 2/2

09/09/2016

 

Après cette matinée à l'église rupestre de Vals, forts de cette connexion à la terre mère et au féminin sacré, nous remettons le cap vers le pays d'Olmes.

 

Ce coin isolé ne l'était pas vraiment dans le temps. Nous y trouvons des traces d'occupation depuis le néolithique. Bien des peuples s'y sont succédés, Ibères, Celtes, Phéniciens, Romains, Wisigoths et ont laissés énormément de traces dans tout le secteur. Montségur a révélé des outils de pierre remontant à 12000 ans en arrière. Cette montagne énigmatique est fréquentée depuis longtemps et faisait probablement l'objet d'un culte de la nature bien avant que les Cathares s'y installent...lequel de ces peuples avait la science du Tellurisme et a laissé autant de magie dans ces Hauts-Lieux? Visiblement plusieurs, car même si les idoles changeaient, les lieux ont été fréquentés à différentes époques.

 

Aujourd'hui ce n'est pas à Montségur que nous irons. Nous allons juste au dessus de Lavelanet, près de Bénaix, dans un lieu tout aussi incroyable vibratoirement parlant. Un site mégalithique, ancien lieu de culte de la fertilité où l'on a retrouvé une sépulture ainsi qu'une main sculptée dans de la stéatite (visiblement de l'âge de bronze) sous un énorme rocher que l'on peut qualifier de dolmen. Ce Roc de la fertilité, surplombé par un monolithe, de par sa forme ne laisse pas la place au doute : il est résolument masculin. 

 

Mais ce n'est pas le seul point intéressant de ce lieu. Il y a aussi une croix qui visiblement n'en était pas une à l'origine. La date de 1780 a été grossièrement gravée à sa base, sûrement la date à laquelle le lieu a été "Christianisé". Nous pouvons aussi établir une relation avec un énorme roc de granit caché en contrebas dans la forêt à quelques centaines de mètres, qui comporte sur le dessus un cercle gravé d'un mètre de diamètre avec une cupule en son centre. Autrefois il était qualifié de "table de sacrifices" par les anciens, mais, selon moi, c'était encore une manœuvre pour éloigner par la peur les gens de leur ancienne religion.

 

Bref, revenons-en à notre périple initiatique. Arrivés sur le site nous commençons par monter sur la crête, pour profiter de la vue sur Montségur. Nous sommes à sa hauteur et il n'est qu'à quelques kilomètres à vol d'oiseau. Tous les sites sacrés sont reliés par des réseaux énergétiques et le château abrite un vortex ainsi que des cheminées cosmo-telluriques (plan établi par l'architecte géobiologue S.Cardinaux, Géométries sacrées t2). La vue imprenable sur les montagnes nous nourrit et nous relie à la magie de cette région.

 

Nous allons maintenant nous présenter à la croix (un masque barbare en relief en orne le centre, surplombant deux ronds superposés en 8), car une présence y est perceptible. C'est une première montée en vibration. Cette présence dégage une énergie positive et fait le tour des participants, comme pour une "mise au diapason".

 

Nous demandons l'autorisation d'accéder aux énergies du lieu et suivons cette présence pour savoir où nous rendre. Un premier point en direction du roc de la fertilité nous est indiqué, petit stationnement à tour de rôle pour augmenter notre fréquence. Ensuite nous commençons à contourner le rocher. La première fois que j'ai fait le tour de ce rocher, il y a de nombreuses années, j'ai eu un flash. J'ai vu un être ressemblant au dieu Pan, anthropomorphe mais avec des cornes et des pattes de bouc (imagerie de la fertilité mais qui a fini par devenir "diabolique", encore une fois), adossé sous la pierre se retourner à mon approche et se diriger vers moi. Aujourd'hui je suis un peu plus aguerri et je puis affirmer que cette présence est bénéfique en tous points. C'est en quelques sortes le gardien du vortex...

 

A quoi servaient ces lieux? En Bretagne certains menhirs étaient réputés porter bonheur aux mariés qui devaient y aller lors de leur nuit de noces, d'autres avaient la réputation de guérir l'infertilité...Hormis le cadre des croyances il y a une explication bioénergétique. Ces pierres sont placées sur des points de rayonnement d'énergie tellurique, et lorsque nous nous y plaçons cette énergie remonte le long de la colonne vertébrale en faisant sauter tous les "bouchons" d'énergie vitale congestionnée. Cette action ne réglera peut-être pas définitivement le problème (qui puiserait son origine dans des émotions bloquées par exemple) mais cela va occasionner un petit nettoyage qui va permettre de revitaliser la matrice le temps de faire un enfant.

 

Avant d'accéder au vortex un point nous est indiqué. Mais cette fois mon intervention est nécessaire. Tous les participants passent à tour de rôle sur ce point et à chaque fois la résonance m'indique un blocage à travailler dans le centre énergétique du cœur. L'énergie féminine de la Terre Mère connectée à Vals le matin va rejoindre le Ciel Père, alors il faut faire place nette dans le sanctuaire intérieur...Donc petite séance privée de quelques minutes à tour de rôles pour faire sauter le blocage en question.

 

Il est temps de finaliser ce travail, nous allons nous exposer au point vortex. L'énergie jaillit fortement, si on place la main au centre ça picote dans la paume et il y a une sensation de poussée. Nous recevons à tour de rôle cette énergie, le temps de guider une petite méditation destinée à nous rappeler que nous sommes des êtres à mi-chemin entre le ciel et la terre...

 

Ces énergies sont présentes en nous, inutile de chercher ailleurs, chez nos parents ou les adultes qui nous ont élevés et transmis leurs bagages de conditionnements, de tabous...masculin, féminin, peu importe la polarité qu'incarne notre ego dans cette vie, tout est là, à l'intérieur...Notre corps de lumière est androgyne et même si nous expérimentons la dualité dans la matière, l'Unité réside quelque part au fond de nous. Nos relations avec autrui, l'autre sexe, l'univers, nous renvoient forcément à notre équilibre énergétique, spirituel, et si l'harmonie s'établit à l'intérieur, elle se reflétera à l'extérieur...

 

 

 

 

 

Please reload

A l'affiche

PandoraStar, le miroir de l'âme

17/07/2019

1/1
Please reload

Posts récents
Please reload

Archives