GAME OF THRONES, inconscient collectif et potentialités

14/06/2019

Attention ! Ceux qui n’ont pas vu la fin du trône de fer, ne lisez pas ce post ! Et ceux qui n’ont pas vu la série, vous n’allez pas comprendre grand-chose…

 

C’est la série la plus regardée, la plus primée et la plus piratée… pourquoi tant de personnes sont fascinées par cette histoire basée sur la guerre, le sang et les magouilles politiques, qui plus est avec un des plus grand taux de mortalité…

 

Mais bon j’avoue je suis fan… pensez-vous, une série qui réunit des dragons et des zombies ! Depuis toujours fan de fantasy, et avec ma période « dark » j’ai dévoré les films de Roméro, le « papa » des zombies… avec ce parallèle qu’il fait entre notre société et les morts vivants, comme dans le deuxième volet de la saga où les survivants sont retranchés dans un supermarché. Le réalisateur nous montre bien que l’humain, s’il continue de tout consommer, va finir par se bouffer lui-même…

 

Bien, alors que penser de cette série qui a tourné dans l’inconscient collectif planétaire, et que penser de la fin de cette histoire incroyable ? On sait que les histoires sont l’expression de choses présentes dans l’inconscient, sous forme de symbolisme. Une série qui a eu une telle ampleur, vers laquelle tellement de consciences ont convergées, serait-elle exclue de cette règle ? Risquons nous à une petite interprétation clairvoyante de la dernière saison…

 

Je dirais que cette série touche à nos mémoires profondes, je veux dire au plan causal. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec les différents plans et corps subtils, le corps causal est celui qui contient les mémoires qui ne sont pas liées à notre vie actuelle, mais celles de nos ancêtres ou des vies antérieures. A ce propos, que ce soit réel ou symbolique, à chacun de se faire son opinion, on peut très bien voir cela comme un langage de l’inconscient, ou bien comme des informations contenues dans l’ADN. Et notre ADN est constitué d’histoires de guerres, de lutte pour la survie, d’appartenance aux clans etc…

 

Accéder au plan causal c’est aussi accéder au futur. En travaillant sur nos mémoires profondes et en réglant les problématiques cela influence directement notre futur. Car tant que quelque-chose n’est pas intégré, la vie nous le renverra en pleine face.

Tel l’armée des marcheurs blancs qui avance pendant que tout le monde fait sa guéguerre de territoire, détruisant sans distinction, comme les zombies de la société de consommation, amenant les grands bouleversements climatiques et écologiques… Nos descendants jugeront responsables leurs irresponsables aïeux, face à leurs mausolées en montagnes de déchets et continents de plastique.

 

Dans cette histoire, il y a un personnage qui symbolise directement le plan causal, c’est Bran.  Se pourrait-il que ce soit la manifestation d’une aspiration d’élévation planétaire ? Une inspiration transmise par le collectif et reçue par le scénariste ? Car pour une fois c’est une solution « hors politique » qui se présente, et c’est super ! Le sage pour guider, et non gouverner. Parti avec un handicap, il a suivi un cheminement initiatique, n’hésitant pas à repousser les frontières de son monde en allant au-delà du mur, mais aussi de sa conscience, au point même de renoncer à son égo pour « devenir » la corneille (qui d’ailleurs est un « médiateur » entre le monde physique et les autres plans dans plusieurs mythologies).

 

Car ses capacités de clairvoyance lui permettent de vivre le passé, et comme le dit le Gnome  il est la « mémoire de tous ». Sa conscience se situe sur le plan causal, ce qui lui permet de déjouer les combines machiavéliques de « little finger ». Plus de place à « la magouille ».

 

Maintenant si on transpose à notre réalité sociétale, on voit bien que les gens n’adhèrent plus à la politique. Mais parallèlement, on vit une formidable avancée dans la conscience, il y a de plus en plus d’ouverture, des nouveaux paradigmes émergent, et surtout il y a de plus en plus de personnes qui s’ouvrent aux autres plans de conscience. Et vu où en est le monde, en ce moment on solde les comptes du plan causal. La vibration planétaire augmente, les mémoires qui sont la part d’ombre de l’humanité remontent…pour être épurées. Mais bon, ça provoque un peu de remous…même un peu beaucoup parfois.

 

L’émergence de la clairvoyance, avec de plus en plus de personnes qui développent une ouverture des capacités extra-sensorielles ne peut qu’amener vers un monde où on ne peut plus tricher. Ou tout sera démasqué, clair. Voilà peut-être la direction potentielle vers l’apaisement du monde… Car un être éveillé est un réverbère, qui éclaire un peu devant et un peu derrière, dans le passé et le futur, par sa capacité à percevoir le plan causal. Ce qui améliore considérablement le discernement !

 

Reste à savoir qui sera le tyran caché représenté par Daenerys Targaryen, avec sa route pourtant pavée de bonnes intentions, cette héroïne de la veuve et de l’orphelin qui donnera le dernier mot à sa part d’ombre… car elle a décidé de nourrir le dragon de la vengeance en elle… et finalement va reproduire le schéma de son père, dominer par le sang et le feu… et c’est par le glaive de l’amour, ou plutôt la dague de Jon, son amour, qu’elle recevra la rédemption. Son règne ne pouvait être une solution. Même Drogon a compris, car il n’a pas tué le meurtrier de sa mère humaine, mais a détruit le symbole du pouvoir, le trône de fer.

 

Les dragons représentent le pouvoir des quatre éléments, avec le feu, les ailes, les grottes… donc le pouvoir sur la matière, sur notre monde physique. Et à travers le dernier acte de Drogon, c’est comme si la force de la nature dévoilait sa sagesse naturelle, une fois que la main de l’humain n’a plus eu de prise sur elle.

 

Ceci-dit, si le scénariste pouvait enlever l’épisode chaotique de destruction de Port Réal ça serait mieux pour notre avenir J… mais il fallait bien quelque-chose symbolisant l’implosion du système… enfin, pour ce, continuez à épurer votre corps causal, hein ?! Car n’oubliez pas, et c’est là que je vais replacer pour la énième fois la phrase de Gandhi, « soyez le changement que vous voulez voir dans le monde » ! :D 

 

En conclusion, je vous remercie d’être arrivés au bout de ce post interminable… mais pas très utile, car ce n’est qu’une pure fiction ! J’espère que ça vous a bien diverti, la suite à la prochaine saiso… ah ben non zut c’est fini !!!! 

 

 

 

Alexandre.

 

Please reload

A l'affiche

PandoraStar, le miroir de l'âme

17/07/2019

1/1
Please reload

Posts récents
Please reload

Archives